Agences
FAQ
Contact

Compléter sa retraite quand on est indépendant (TNS)

En tant que travailleur non salarié (TNS), vous cotisez obligatoirement pour votre retraite de base et votre retraite complémentaire. Selon votre activité, les régimes de retraite varient ainsi que les calculs de vos pensions. Dans tous les cas, il est important de constituer une épargne retraite supplémentaire pour compléter vos revenus. Comment procéder ? Réponses.  

Pourquoi compléter sa retraite quand on est indépendant ?

Les indépendants évoluant sous le statut de Travailleur Non Salarié (TNS) ne bénéficient pas du même régime de retraite que les salariés. Le calcul de leur pension dépend de leur activité. Par conséquent, il est très important pour eux d’anticiper cette situation en épargnant le plus tôt possible afin d’éviter une baisse de revenus conséquente à la retraite. Cette épargne leur permettra de compléter leur pension de retraite. 
 

Bon à savoir : selon le Code de la Sécurité sociale, les indépendants ou non-salariés se distinguent des salariés par l'absence de contrat de travail, et par le fait qu'ils n'ont pas de lien de subordination juridique permanente à l'égard d'un donneur d'ordre. 

 
 

Indépendants : des caisses de retraite différentes selon l’activité exercée

Pour rappel, les 29 caisses du régime social des indépendants (RSI) ont disparu le 1er janvier 2018. Depuis le 1er janvier 2020, tous les travailleurs indépendants relèvent du régime général de la Sécurité sociale des Indépendants (SSI).  

 

Alors que tous les salariés dépendent du régime général de la Sécurité sociale pour leur retraite de base et du régime unifié AGIRC-ARRCO pour leur retraite complémentaire, pour les travailleurs indépendants, les régimes de retraite de base et complémentaires varient selon le type d'activité exercée : 

 

  • artisan, commerçant, industriel, micro-entrepreneur, dirigeants de sociétés… : vous dépendez de la SSI, pour la retraite de base et la retraite complémentaire obligatoires.  
  • professionnel libéral : vous dépendez de la Caisse nationale d'assurance vieillesse des professions libérales (CNAVPL) pour la retraite de base. Votre retraite complémentaire obligatoire dépend en revanche de votre profession. Il existe ainsi 10 régimes complémentaires ou supplémentaires professionnels autonomes (la CPRN pour les notaires, la CARMF pour médecins, la CARCDSF pour les dentistes, ou encore la CIPAV qui regroupe plus de 400 professions). 
  • chef d'exploitation ou d'entreprise agricole, collaborateur d'exploitation, aide familial ou associé : vous êtes rattaché à la Mutualité sociale agricole (MSA) pour l'ensemble de vos prestations de Sécurité sociale. 
     
Bon à savoir : les avocats dépendent de la Caisse nationale des barreaux français (CNBF) pour la retraite de base et la retraite complémentaire.

Indépendants : l’âge minimal de départ à la retraite identique à celui des salariés

Dans tous les cas, l'âge minimal requis pour faire liquider la retraite de base est le même que celui du régime général. Ainsi, dans tous les régimes, l'âge de départ en retraite dépend de l'année de naissance de l'assuré. Ainsi, pour obtenir une pension de retraite de base à taux plein

  • vous devez atteindre l’âge légal de départ à la retraite (62 ans dans le cas général) en justifiant d’un nombre de trimestres compris entre 164 et 172, selon votre année de naissance). 
  • ou vous devez atteindre l’âge de la retraite à taux plein, soit entre 65 ans et 67 ans selon votre année de naissance. 
     
 Bon à savoir : l'assuré peut partir à la retraite avant l'âge légal dans certaines conditions : retraite anticipée pour carrière longue, handicap, ou pénibilité

Indépendants : comment sont calculées les pensions de retraite de base et complémentaire ?

Pour les commerçants et les artisans, le montant de la pension de retraite de base est calculé selon la même formule que celle des salariés du secteur privé (pour les cotisations versées à partir de 1973), à savoir : revenu annuel moyen × taux × nombre de trimestres d'assurance artisan ou commerçant / Durée de référence. Tandis que la retraite complémentaire se calcule en points : il faut multiplier le nombre de points retraite acquis par la valeur du point au jour de la liquidation des droits à retraite. 

 

À noter : la valeur des points de retraite complémentaire est revalorisée une fois par an, le 1er octobre. 

 

Concernant les professions libérales, la pension de retraite dépend du nombre de points acquis et de la durée d'assurance. Certaines professions de santé disposent également d'un régime supplémentaire de retraite.

Quel est minimum vieillesse des professionnels indépendants ?

La pension du régime de base alignée sur le régime des salariés ne peut pas être inférieure au “minimum contributif”. Son montant s’élève entre 652,60 € et 713,11 € euros par mois en 2022 (selon que le nombre de trimestres cotisés est inférieur ou supérieur à 120).  

 

À noter : ce minimum s’applique à condition que l’assuré ait liquidé sa pension à taux plein (c’est-à-dire à 50 %). 

 
À l'âge de la retraite à taux plein, l’assuré peut bénéficier, sous conditions, de l'allocation de solidarité aux personnes âgées (ASPA), anciennement appelée minimum vieillesse. 
 

 

Assurance-vie, PER… comment épargner pour compléter ses revenus à la retraite ?

Régimes de retraite différents, minimum vieillesse faible… Les travailleurs non-salariés ont donc intérêt à se constituer une épargne dans le but d’obtenir un complément de revenus. Parmi les dispositifs d’épargne retraite les plus pertinents, figurent l’assurance-vie et le Plan épargne retraite (PER). Tous deux gérés par des compagnies d'assurance, leur principe est le même : alimentez votre support d’épargne avec des versements, qui est réinvesti dans des fonds euros, peu risqués mais peu rémunérateurs, et/ou en unités de compte (actions, obligations, etc.) plus risquées mais potentiellement plus rentables.  

 

L’assurance-vie est un produit d’épargne liquide : vous pouvez retirer tout ou partie de votre argent placé à tout moment, sur simple demande. Tandis que dans un PER, les fonds sont en principe bloqués jusqu’au départ à la retraite (le souscripteur peut décider de sortir soit en rente viagère, soit en capital (en une ou plusieurs fois), ou encore en mixant les deux options.  

 

Par ailleurs, l’assurance-vie et le PER proposent des avantages fiscaux bien différents. La première bénéficie d’une fiscalité très favorable à la sortie (seuls les gains sont imposables et non le capital) tandis que le second est beaucoup plus avantageux à l’entrée (les versements volontaires sont déductibles des revenus imposables). 

 

À retenir : plutôt que de choisir entre l’assurance-vie et le PER pour son épargne retraite, il est judicieux de les considérer comme des produits complémentaires. 

Le cumul emploi-retraite est-il possible pour les TNS ?

Pour compléter leur pension de retraite, les travailleurs non-salariés ont la possibilité de reprendre une activité afin de travailler et obtenir de nouveaux revenus, c’est qu’on appelle le cumul emploi-retraite. Il existe deux possibilités : le cumul libéralisé et le cumul plafonné

 

Pour cumuler une activité, les travailleurs non-salariés peuvent utiliser le régime de l’auto-entrepreneur sous conditions.  

 

 

En savoir plus sur la loi PACTE et ses conséquences 

Réseaux sociaux

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment modifier mon RIB ?

Sur votre contrat santé : Nous vous invitons à déposer votre demande depuis votre espace client dans la rubrique "Modifier vos coordonnées bancaires" comme ci-dessous : 1) Vous rendre dans l'espace santé et cliquer sur "accéder à vos services".   2) Choisir la rubrique "Modifier vos coordonnées bancaires".      3) Joindre vos documents et cliquer sur " envoyer ma demande".      Si vous souhaitez une mise à jour uniquement pour certains bénéficiaires ou uniquement pour les remboursements ou les cotisations, nous vous remercions de bien vouloir l'indiquer dans la zone "Ajouter un commentaire". A défaut, la mise à jour s’appliquera sur l’ensemble de votre contrat. Dès réception, nous procéderons à la mise à jour dans les meilleurs délais. Vous n’êtes pas encore inscrit, c’est simple ! Rendez-vous dans votre Espace client, sélectionnez la rubrique « créer votre compte » et laissez-vous guider. Sur votre contrat prévoyance : Nous vous invitons à envoyer par courrier vos nouvelles coordonnées bancaires à l’adresse du centre de gestion indiquée sur nos courriers. N'oubliez pas de mentionner votre numéro de Sécurité sociale. Cas particulier: si vous avez un contrat de prévoyance souscrit à titre individuel, vos coordonnées bancaires pourront être modifiées à réception de votre nouveau relevé d'identité bancaire. Nous vous invitons à l'adresser à votre centre de gestion en privilégiant le canal mail. Sur vos contrats de retraite complémentaire Agirc-Arrco : Vous pouvez modifier à tout moment vos coordonnées bancaires dans votre espace sécurisé Agirc-Arrco en accédant à la rubrique "Mes services" puis "Mes données bancaires".      Vous n’êtes pas encore inscrit ? C’est simple ! Inscrivez-vous sans attendre en cliquant ici Sur votre contrat dépendance : Nous vous invitons à envoyer votre nouveau RIB par courrier (AG2R LA MONDIALE Service PRIMA PRODUCTION 12 rue Edmond Poillot 28931 CHARTRES Cedex 9) ou mail ( prima-dependance@ag2rlamondiale.fr) Vous recevrez une nouvelle demande d’autorisation de prélèvement, à transmettre à la banque. Le nouveau RIB doit être enregistré avant le 26 du mois pour que la modification soit prise en compte au prochain prélèvement. Sur vos contrats de retraite supplémentaire/épargne : Vos coordonnées bancaires pourront être modifiées à réception de votre nouveau relevé d'identité bancaire. Nous vous invitons à l'adresser à votre centre de gestion en privilégiant le canal mail. Sur vos contrats garanties Obsèques : Vos coordonnées bancaires pourront être modifiées à réception de votre nouveau relevé d'identité bancaire. Nous vous invitons à l'adresser à votre centre de gestion en privilégiant le canal mail.   Sur vos contrats garanties automobile/MRH : Nous vous invitions à envoyer votre nouveau RIB par : courrier en précisant votre n° de contrat : Service SCE RELATIONS CLIENTS AG2R LA MONDIALE 15, rue Jules Ferry  35303 Fougères email :  ag2rlamondiale@ap-gestion.fr Pour toute question, contactez notre Service Client au 0806 804 009 (appel non surtaxé)

Comment modifier mon adresse postale ?

Connectez-vous à votre espace client et accédez à la rubrique « Vos données personnelles »  pour modifier ou corriger votre adresse. ( voir ci dessous pour un accompagnement pas à pas.) Contrat santé : 1)  Rendez-vous dans la rubrique "vos espaces" dans santé puis cliquer sur "accéder à vos services"       2)  Diriger vous vers " consulter vos données personnelles"      3)  Choisir la rubrique "coordonnées"     4) Vérifier votre adresse postale ou cliquer sur modifier au niveau de "Adresses postales".        Vous n’êtes pas encore inscrit, c’est simple ! Rendez-vous dans votre Espace client, sélectionnez la rubrique « créer votre compte » et laissez-vous guider. Vous pouvez également contacter votre service client par téléphone ou via nos formulaires de contact.   Contrat retraite complémentaire : Connectez-vous à votre espace sécurisé Agirc-Arrco. Accédez à la rubrique "Mes informations personnelles" pour modifier ou corriger votre adresse.   Particularités : Contrat prévoyance :vous devez nous signaler votre changement d'adresse uniquement si les prestations vous sont versées directement. Nous vous invitons à envoyer par courrier vos nouvelles coordonnées postales à l’adresse du centre de gestion indiquée sur nos courriers. N'oubliez pas de mentionner votre numéro de Sécurité sociale. Cas particulier: Si vous avez un contrat de prévoyance souscrit à titre individuel, Vous pouvez effectuer la modification via la rubrique "Vos données personnelles" de votre Espace client ou en prenant contact avec votre service client.   Sur votre contrat dépendance : vous devez impérativement transmettre cette demande par écrit. Vous pouvez le faire par courrier ou par mail en indiquant votre nouvelle adresse et numéro de contrat. Par courrier, transmettez votre demande à  : AG2R LA MONDIALE Service PRIMA PRODUCTION 12 rue Edmond Poillot 28931 CHARTRES Cedex 9 Par courriel, j’envoie ma demande à prima-dependance@ag2rlamondiale.fr.

Comment obtenir mon attestation fiscale loi Madelin ?

Pour obtenir l'attestation fiscale loi Madelin, il suffit de suivre les étapes suivantes :  1) Dans l'espace client, se rendre sur " vos documents ", puis cliquer sur "consulter vos documents" :  2) Tous les documents s'afficheront sur cette page : Vous retrouverez les relevés annuels de situations, les avis d'échéances, les attestations fiscales retraite et prévoyance, imprimés fiscales unique et les documents FLAT TAX au fur et a mesure sur l’espace client.  Vous serez notifiés par e mails ou sms de la mise à disposition d’un document mis en ligne à chaque fois.  Période d'édition des documents: Attestations de déductibilité des contrats Madelin ou PERP : courant février Relevés annuels de situation (RAS) avec la valeur de votre contrat épargne: premier trimestre Imprimé fiscal unique (IFU): premier trimestre Flat tax: premier trimestre Avis d'échéance: décembre

Où puis-je trouver les documents d'informations clés pour mon contrat et ses supports (DICI) ?

Dans le cadre de la réglementation PRIIPS, AG2R LA MONDIALE met à votre disposition les documents d'informations clés des produits d'épargne/ retraite et de leurs supports, comprenant les principales caractéristiques et les risques associés. Vous pouvez consulter l'ensemble des documents relatifs aux supports de votre contrat en cliquant ici.

Qu'est -ce-que la loi Pacte ?

Pour comprendre la loi Pacte et ses impacts sur les contrats d'Epargne Retraite, cliquez ici.