Agences
FAQ
Contact

Qu’est-ce que le fonds en euros ?

Un fonds en euros est un support d’investissement spécifique aux contrats d’assurance-vie et de capitalisation. Chaque année, les intérêts sont définitivement acquis et s’ajoutent au capital garanti. Un support idéal pour les épargnants recherchant la sécurité pour leur investissement.  

Qu'est-ce que le fonds en euros ?

Si vous vous intéressez au contrat d’assurance-vie, vous savez déjà probablement que c’est un produit d’épargne particulièrement intéressant. Multitâche, il permet à la fois de se constituer un capital et d’anticiper sa succession.

Ce que vous ne saviez peut-être pas, c’est que l’assurance-vie est également un produit d’investissement dont les rendements peuvent être sécurisés. Il faut alors placer son argent sur des fonds en euros. Si la composition exacte d’un fonds en euros varie d’un assureur à l’autre, les obligations en constituent la majeure partie (environ 80 %). Ce sont ces dernières qui assurent la régularité des rendements.  

 

Les actifs obligataires sont des emprunts émis par les États ou encore des entreprises. Les épargnants qui investissent dans ces actifs reçoivent des coupons, c’est-à-dire des revenus réguliers, ainsi que le capital qu’ils ont prêté au moment de l’emprunt. Placer son argent sur une assurance-vie en euros garantit donc le rendement et le capital. 
 

Quels sont les autres actifs qui assurent le rendement du fonds en euros ?

Aujourd’hui, un support affichant une garantie du capital  offre une rentabilité peu élevée. C’est pourquoi une partie du fonds en euros, dit opportuniste, est investi sur des placements diversifiés (actions, immobilier…). Le but est de profiter des dividendes et surtout de la possibilité de revendre les titres à un meilleur prix. Le gérant du fonds en euros peut également investir une partie de la collecte sur le secteur immobilier, notamment l’immobilier de bureaux ou d’entreprises, qui génère des revenus (loyers). L’assureur peut également investir une partie de son fonds sur des titres monétaires. Sur les marchés financiers, les titres monétaires correspondent aux certificats de dépôt négociables, aux acceptations bancaires, aux bons du Trésor américain…  

 

Au cours des 15 dernières années, les rendements des fonds en euros n’avaient cessé de baisser, jusqu’au retour de l’inflation. En cause : la hausse des taux obligataires qui composent l’essentiel de leur rémunération. Le graphique ci-dessous illustre les évolutions du rendement annuel moyen des fonds en euros et celui de l’Obligation assimilable du Trésor (OAT), qui est le taux auquel emprunte l’État Français. Plus l’État emprunte à des taux élevés, comme c’est le cas dans cette période inflationniste, et plus le rendement annuel moyen des fonds en euros augmente.  

AG2R-LA-MONDIALE-rendement-fonds-euros-obligations-2021.svg

 

À noter : Les fonds euro-croissance, créés il y a bientôt 10 ans pour inciter les épargnants à investir, sont aujourd’hui particulièrement intéressants. Mix entre les fonds en euros sécurisés et les fonds en unités de compte à risques, ils permettent de doper les performances tout en assurant une sécurité à votre épargne. Là encore, la conjoncture actuelle est porteuse pour ce support d’épargne. Et comme toute assurance-vie, les fonds en euro-croissance ont une fiscalité intéressante.  

 

Les gains générés sont exonérés d’impôts (mais pas de prélèvements sociaux) dès lors qu’ils sont réinvestis et au bout de 8 mois. Il est possible de récupérer son capital avec un abattement annuel de 4 600 euros sur les gains pour une personne seule ou 9 200 euros pour un couple, marié ou pacsé. Quant à l’imposition, elle n’est que de 17,5 % à l’atteinte de la garantie du fonds euro-croissance, et non pas chaque année comme pour un fonds en euros classique.  
 

Comment le rendement annuel des fonds euros est-il déterminé ?

Le taux des fonds est publié à chaque début d’année par les assureurs. Les souscripteurs reçoivent alors un relevé de l’état de leur contrat. Outre le taux de rendement, le relevé annuel d’assurance-vie présente également les frais liés à la gestion du contrat. Avec la mise en place de la Loi Pacte, le relevé d’assurance-vie doit préciser le rendement garanti moyen ainsi que le taux moyen de participation aux bénéfices.  

 

Le taux de rendements de votre contrat d’assurance-vie investit sur des fonds en euros comprend le Taux Minimum Garanti (TMG), c’est-à-dire le rendement minimum que l’assureur s’est engagé à réaliser pour les souscripteurs. Le taux final, ou taux moyen de participation aux bénéfices, est celui net des frais de gestion prélevés par l’assureur. Un rendement qui dépend des résultats obtenus sur le portefeuille géré. Comme déjà évoqué, la sécurité offerte par les fonds en euros limite également leur rendement.  

 

L’assureur étant obligé de rembourser les sommes versées par le souscripteur du contrat, ses prises de risques sont faibles. Et comme les épargnants peuvent retirer leur argent quand ils le souhaitent, l’assureur se doit aussi de placer les fonds sur des placements liquides – c’est-à-dire dont il est possible de disposer rapidement de son argent ou de ses liquidités. C’est aussi la raison pour laquelle les fonds en euros sont essentiellement investis en obligations (à hauteur de 60 % à 80 %), qui permettent d’allier à la fois sécurité et liquidité.  

 

Ainsi, les fonds en euros génèrent un rendement annuel positif. Au pire, le rendement pour l’épargnant peut donc être nul (avant prélèvement des frais de gestion du contrat).  

 

Le relevé annuel permet aux souscripteurs de visualiser rapidement si le rendement de leur assurance-vie est intéressant. Si tel n’est pas le cas, ils ont la possibilité, depuis la Loi Pacte, de transférer leur contrat d’assurance-vie au sein d’une même compagnie d’assurance mais en optant pour un contrat multisupport (qui donnent accès des unités de compte pour diversifier son contrat d’assurance-vie). Une possibilité de chercher et de trouver une meilleure performance de leurs fonds en euros.  

Partagez :

Découvrez nos conseils sur la même thématique