Agences Agences
important FAQ
chat Contact

Est-ce que l'homéopathie est remboursée ?

L’homéopathie est utilisée pour traiter de nombreux troubles et maux. Cette médecine alternative, qui compte de nombreux adeptes, a vu son régime spécifique de remboursement par la Sécurité sociale évoluer depuis 2020. Qu’en est-il pour la consultation d’un médecin homéopathe ? Et comment la mutuelle santé a-t-elle adapté sa prise en charge ?

Est-ce que l'homéopathie est remboursée ?

Zoom sur la réforme du remboursement de l’homéopathie

Les médicaments et remèdes homéopathiques étaient remboursés à hauteur de 30% par l’Assurance maladie, jusqu’en décembre 2019. Mais la remise en cause de leur efficacité par la Haute autorité de santé (HAS) a conduit le ministère de la Santé à revoir leur prise en charge.

 

La réforme du déremboursement de l’homéopathie s’est déroulée en deux temps. Le remboursement par l’Assurance maladie est ainsi passé de :

  • 30% à 15% en 2020,
  • puis de 15% à 0% en 2021.

 

Depuis le 1er janvier 2021, les médicaments homéopathiques ne sont donc plus remboursés par la Sécurité sociale.

 

Ce déremboursement de l’homéopathie s’accompagne d’une hausse de prix de ces médicaments, notamment à cause :

  • d’une augmentation du taux de TVA, qui est passé de 2,10% à 10%,
  • et de la libéralisation des prix des traitements homéopathiques.

 

Toutefois, rien n’a changé pour les patients en ce qui concerne le taux de remboursement de la consultation d’un médecin homéopathe. En effet, ce dernier est considéré comme un médecin avant tout. La prise en charge est donc similaire à celle d’une consultation médicale classique, chez un généraliste ou un spécialiste.

 

Quelle prise en charge de l’homéopathie par l’Assurance maladie ?

Depuis le 1er janvier 2021, plus aucun médicament homéopathique n’est pris en charge par l’Assurance maladie, même s’il est prescrit par un médecin traitant.

 

Mais en dépit de ces mesures de déremboursement, l’homéopathie reste accessible pour se soigner. La consultation d’un médecin homéopathe continue d’être remboursée à hauteur de 70% du tarif conventionnel pour un médecin de secteur 1, fixé à 25€. Après déduction de la participation forfaitaire de 1€, le remboursement effectif est de 16,5€. Toutefois, les dépassements d’honoraires d’un médecin généraliste de secteur 2 ne sont pas pris en charge.

 

Les médicaments homéopathiques peuvent aussi accompagner un traitement pres-crit par un médecin spécialiste. Dans ce cas, le taux de remboursement de la consultation est aussi de 70% du tarif de base de la Sécurité sociale. En revanche, si la consultation est effectuée hors du parcours de soins coordonnés, le taux de remboursement est abaissé à 30%.

 

Quel complément de remboursement par la mutuelle santé ?

La prise en charge de la consultation chez un médecin homéopathe par l’assurance santé ou la complémentaire santé dépend du niveau de garantie du contrat. Elle est comprise entre 100% et 300% de la Base de remboursement de la Sécurité sociale (BRSS).

 

Concernant les traitements homéopathiques qui ne sont plus remboursés par l’Assurance maladie, le mode de prise en charge est variable selon les mutuelles. Il est exprimé :

  • en pourcentage, à un taux défini en fonction des garanties souscrites dans le contrat,
  • ou, sous forme de forfait annuel dédié aux médecines douces (ostéopathie, acupuncture…) ou au bien-être.

 

Enfin, certaines complémentaires santé ou mutuelles proposent le remboursement des médicaments homéopathiques, en tout ou partie, sous forme de garantie optionnelle.
Partager sur les réseaux sociaux