Contrat prévoyance Madelin : quelles garanties pour les TNS ?

Contrat prévoyance Madelin : quelles garanties pour les TNS ?

Les travailleurs non-salariés disposent d’une protection sociale souvent insuffisante. Pour vous protéger, vous et votre famille, en cas d’arrêt de travail, d’invalidité ou de décès, il est essentiel de souscrire un contrat prévoyance Madelin. Nos explications pour bien choisir vos garanties.

Contrat prévoyance Madelin : pour qui ? pour quoi ? 

En cas de maladie, d’accident ou de décès, les travailleurs indépendants et leur famille sont moins bien protégés que les salariés. Pour vous assurer un maintien de revenu en cas d’arrêt de travail ou d’invalidité et mettre vos proches à l’abri du besoin en cas de décès, vous pouvez souscrire un contrat de prévoyance Madelin

 

Les garanties arrêt de travail, incapacité temporaire, invalidité et décès d’un contrat de prévoyance

Madelin permettent d’obtenir le versement de revenus de remplacement ou de rentes. Un contrat de prévoyance Madelin vient donc renforcer la protection sociale des TNS qui sont insuffisamment couverts par les prestations des régimes de base obligatoires. 

 

Quels sont les différents types de contrat prévoyance Madelin ? 

Il existe deux types de contrat prévoyance Madelin : 

  • les contrats en fonction de l’âge du souscripteur : le coût évolue tous les ans ou par tranche de 5 ans. Ce type de contrat est financièrement avantageux pour les personnes jeunes, mais en vieillissant le souscripteur subira une hausse de plus en plus forte de sa cotisation, 
  • les contrats à tarif fixe : le coût est déterminé à l’avance sans prise en compte de l’âge de l’assuré et sans augmentation annuelle. Ce type de contrat apporte davantage de visibilité sur le tarif. 

 

Comment choisir les garanties d’un contrat prévoyance Madelin ?  

Un contrat de prévoyance Madelin offre différents types de garanties. Pour bien les choisir, faites d’abord le point sur votre niveau de protection sociale afin d’identifier les lacunes de votre régime obligatoire. 

Ensuite, les principales garanties proposées sont : 

  • la garantie arrêt de travail et incapacité temporaire de travail : si vous n’êtes plus en mesure d’exercer votre activité professionnelle à cause d’une maladie, d’une hospitalisation ou d’un accident, vous aurez droit au versement d’une indemnité journalière. Cette indemnité est versée à partir d’une certaine durée d’arrêt de travail, appelée franchise, variable de 3 à 90 jours selon le contrat prévoyance et l’origine de l’arrêt. La durée d’indemnisation est généralement de 3 ans maximum, mais peut être bien moindre selon le contrat. 
  • la garantie invalidité : si vous ne pouvez plus exercer votre métier, vous percevrez une rente d’invalidité afin d’assurer le maintien de vos revenus. Si votre taux d’invalidité est supérieur ou égal à 66 %, vous percevrez l’intégralité de la rente d’invalidité prévue au contrat, mais si vous avez une invalidité partielle, à savoir un taux compris entre 33 % et 66 %, le montant de votre rente d’invalidité sera proratisé.  
  • la garantie décès : si vous décédez, une rente calculée en fonction du capital garanti sera versée au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat. 
  • la rente éducation : en cas de décès ou d’invalidité totale, une rente sera versée au profit de vos enfants, jusqu’aux 18 ans voire 25 ans en cas de poursuite d’études. 
  • la rente conjoint : en cas de décès ou d’invalidité totale, une rente sera versée à votre conjoint, partenaire de pacs ou concubin désigné au contrat jusqu’à ses 65 ans. 

 

Y-a-t-il des exclusions dans les contrats prévoyance Madelin ? 

Les garanties incapacité, invalidité et décès comportent un certain nombre d’exclusions : 

  • la pratique d’un sport considéré à risque comme la plongée, l’équitation, le ski hors-piste, les sports de combat… 
  • les affections psychiques, psychiatriques, le suicide… 

 

Comment mettre en place un contrat prévoyance Madelin ? 

Pour souscrire un contrat prévoyance Madelin, vous devez être travailleur non-salarié. C’est votre cas si vous êtes : 

  • professionnel libéral, 
  • artisan,  
  • commerçant,  
  • gérant non salarié d’une société. 

Vous devez également être à jour de vos cotisations obligatoires et pouvoir le prouver avec des justificatifs. 

 

Vous pourrez alors étudier les propositions des assureurs qui, pour la plupart, présentent des offres de contrat prévoyance Madelin.  
Partager sur les réseaux sociaux