Agences
FAQ
Contact

Comment choisir sa mutuelle hospitalisation ?

Tout le monde peut avoir besoin d'être hospitalisé un jour. Qu’il s’agisse d’un accident ou d’un problème de santé, la Sécurité sociale prend en charge les soins. Mais le reste à charge pour la personne hospitalisée peut rapidement augmenter, d'où l'importance de souscrire une bonne assurance hospitalisation.

Qu'est-ce qu'une mutuelle hospitalisation ?

Un contrat de mutuelle classique permet de prendre en charge les frais de santé en complément de la Sécurité sociale. La mutuelle hospitalisation, elle, vient en com-plément de cette dernière. Son objectif est d'offrir aux assurés une prise en charge complète en cas :

  • de séjour en clinique ou à l'hôpital,
  • d'hospitalisation à domicile.

L'assurance hospitalière intervient en complément de l'Assurance maladie. Elle permet de réduire, voire de supprimer totalement, le reste à charge d'une hospitalisa-tion. Peu importe que cette dernière soit due à un accident, à une grossesse, à une maladie ou à un accouchement.

 

Il existe deux types d'assurance hospitalisation.

  • Le contrat collectif, contracté par l'employeur pour ses employés, sans ques-tionnaire médical ni distinction entre les différents assurés. Les contrats col-lectifs peuvent, sur demande, être étendus à la famille de l'employé.
  • Le contrat individuel, directement contracté par l'assuré auprès d'un assureur privé ou de sa complémentaire santé. Cette option nécessite de comparer les différentes formules hospitalisation, chaque assureur appliquant ses propres tarifs et ses propres conditions.

Garanties et exclusions d’un contrat d'assurance santé hospitalisation

Les garanties et le niveau de prise en charge dépendent de la formule de mutuelle hospitalisation santé.

 

La plupart des contrats comprennent le remboursement :

  • des dépassements d'honoraires chirurgicaux et médicaux,
  • du ticket modérateur,
  • d'une chambre particulière avec certaines options de confort (télévision, internet, téléphone, etc.),
  • du forfait journalier en clinique ou en hôpital,
  • des prestations de déplacement,
  • des repas,
  • des soins ambulatoires comme les analyses en laboratoire ou les examens de radiologie.

 

Certaines mutuelles hospitalisation proposent aussi des garanties d'assistance telles que l'emploi d'une aide-ménagère à domicile. D'autres prévoient également le versement d'une indemnité journalière afin de permettre au patient de faire face financièrement malgré la baisse de son salaire.


Mais la plupart des assureurs appliquent des exclusions sur leurs contrats hospitalisation. Ainsi, les souscripteurs ne sont généralement pas couverts pour :

  • les hospitalisations consécutives à une tentative de suicide, à la consommation de produits dopants ou stupéfiants et à la consommations excessive de médicaments,
  • les traitements de contraception, de fertilité ou de stérilisation,
  • les symptômes pré-existants.

 

Les maladies mentales ne sont généralement pas exclues. Toutefois, la prise en charge d'une hospitalisation due à une maladie mentale est souvent limitée dans le temps.

Infographie sur l'assurance hospitalisation

Pourquoi souscrire une mutuelle hospitalisation ?

L'Assurance maladie ne prend en charge qu'une partie des frais :

  • 80 % des frais d'hospitalisation,
  • 70 % de la consultation chez l'anesthésiste,
  • 65 % des transports avant et après l'hospitalisation,
  • 60 % des séances de rééducation.

 

Une maladie ou un accident ne s’anticipe pas. Une hospitalisation peut donc entraîner des dépenses très importantes et imprévues. Dans les hôpitaux et les cliniques conventionnées, les dépassements sont légion, notamment lorsqu'il s'agit d'une chirurgie.

 

Souscrire une assurance santé hospitalisation complémentaire permet de mieux faire face aux aléas de la vie, en bénéficiant d'un remboursement total ou partiel des frais. Les souscripteurs ont par ailleurs la possibilité de souscrire des options complémentaires d'assistance qui facilitent la vie de leurs proches.

 

Lorsqu'elle est souscrite seule, l'assurance hospitalisation offre en général de très bons taux de remboursement des frais hospitaliers. Attention toutefois, car les frais d'optique et les frais dentaires, notamment, n'entrent pas dans son champ d'action.

Les différentes formules d'assurance santé hospitalisation

Afin que leurs contrats répondent à tous les besoins et budgets, les assureurs proposent généralement trois niveaux de garanties différents.

  • La formule hospitalisation de base, qui inclut le remboursement du ticket modérateur ainsi que la prise en charge des frais d'hospitalisation, sans dépassements d'honoraires.
  • La formule intermédiaire, qui prend en charge de 150 à 250 % des tarifs conventionnés.
  • La formule complète, qui prend en charge jusqu'à 400 % des tarifs conventionnés de l'Assurance maladie. Elle inclut des prestations d'assistance et le versement d'une indemnité compensatoire.

Comment choisir la meilleure mutuelle hospitalisation ?

Pour trouver la meilleure mutuelle hospitalisation possible, il est indispensable de comparer les différentes offres proposées par les assureurs. Ces derniers sont libres de pratiquer les tarifs de leur choix et d'inclure des garanties et exclusions sur-mesure.


Mais attention, pour choisir l'assurance hospitalisation la mieux adaptée à ses besoins, le prix n'est évidemment pas l'unique élément de comparaison. Plusieurs critères seront ainsi à prendre en compte :

  • les plafonds de remboursement des frais et des services de confort,
  • les taux de remboursement pour les différentes garanties, 100 % correspondant à la base de remboursement de la Sécurité sociale et 400 % représentant un excellent taux de remboursement,
  • le montant du remboursement pour une chambre individuelle,
  • les délais de carence, correspondant à la période durant laquelle les garanties ne sont pas encore activées,
  • le réseau des établissements hospitaliers partenaires,
  • la présence ou non de prestations d'assistance,
  • la présence ou non d'une indemnité compensatoire,
  • les exclusions,
  • la facilité et la rapidité des remboursements,
  • le montant des franchises, correspondant au montant à charge de l'assuré lors de l'activation de ses garanties.

 

Quant au montant des cotisations, il dépend évidemment de l'étendue des garanties souscrites, mais aussi :

  • de l'âge de l'assuré,
  • des conditions du contrat,
  • des antécédents médicaux de l'assuré,
  • et des pratiques commerciales de l'assureur choisi.

 

L'ensemble de ces éléments de comparaison permet de déterminer le contrat le mieux adapté à ses besoins.

Partagez :

Nos offres de mutuelle santé pour votre famille et vous

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire.   Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Accéder à l'assistant virtuel sur les Conventions Collectives Nationales (CCN)

Nous vous invitons à interroger notre assistant virtuel pour obtenir les informations dont vous avez besoin liées à votre Convention Collective Nationale : cotisations, adhésions, bulletins, formulaires, notices, etc. Pour y accéder, cliquez  sur le bouton...

De quelle convention collective mon entreprise relève ?

* Vous ne connaissez pas l'intitulé de votre convention collective nationale ? C'est l'activité principale exercée par votre entreprise qui constitue le critère d'application de la convention collective. Les activités couvertes par la convention y sont...