Agences Agences
important FAQ
chat Contact

À quel âge souscrire une assurance obsèques  ?

Pour financer et préparer ses funérailles obsèques, l’assurance obsèques est la solution à privilégier. Souvent, une question émerge : y-a-t-il un âge idéal pour souscrire une assurance obsèques ?

À quel âge souscrire une assurance obsèques  ?

Assurance obsèques : en quoi cela consiste ? 

 

L'assurance décès permet d’anticiper ses funérailles sur le plan financier. Certains contrats permettent également d’organiser et financer ses obsèques.  

 

Il existe deux types de contrat : 

  • l’assurance obsèques en capital : vous constituez un capital qui, à votre décès, sera versé au(x) bénéficiaire(s) désigné(s) dans le contrat. Ce capital servira ainsi à régler tout ou partie des frais d’obsèques. 
  • l’assurance obsèques en prestations : vous financez et organisez vos obsèques en choisissant toutes les prestations à l’avance. Vos dernières volontés seront ainsi respectées et vous libérez vos proches de tout souci.  

 

Quel est l’âge idéal pour souscrire une assurance obsèques ? 

 

L’âge moyen de souscription à un contrat d'assurance décès se situe à 62 ans. Toutefois vous pouvez prendre un contrat obsèques à n’importe quel âge. Vous devez savoir que plus vous souscrivez tard, plus le montant de vos versements sera élevé. 

 

Bon à savoir  : passé un certain âge, les assureurs peuvent limiter le choix du type de versement. En général, une limite d’âge de 80 voire 85 ans est également fixée pour souscrire une assurance obsèques.  

 

Quel mode de versement privilégier en fonction de son âge ? 

 

Selon votre âge et vos moyens financiers, certains types de cotisation seront plus favorables que d’autres. Vous avez le choix entre 3 types de versement :  

  • le versement unique : vous apportez le capital souhaité en une fois. Si vous êtes en capacité de bloquer une somme moyenne de 5 000€, cette option est la plus avantageuse. En effet, vous payez en une fois, votre capital est revalorisé annuellement, et la garantie est à vie. 
  • les versements temporaires : vous versez une somme de façon périodique (mois, trimestre, semestre ou année) sur une durée de 5 à 20/25 ans. Si vous souscrivez tôt, cette option vous permet de constituer un capital sans impacter votre budget. 
  • les versements viagers : vous payez une cotisation jusqu’à votre décès, calculée sur selon votre âge et le montant de capital souhaité. A votre décès, si les cotisations versées ne suffisent pas à constituer le capital choisi, vos bénéficiaires recevront tout de même le montant total défini à la signature du contrat. Mais si les cotisations versées dépassent le capital garanti, vos bénéficiaires ne recevront que le capital choisi. L’excédent de cotisations aura donc été versé à perte. 

 

Sur quels critères choisir son assurance obsèques ? 

 

Si le critère d’âge est important dans le choix de votre assurance obsèques, il ne doit pas être le seul élément pris en compte. Vous devez intégrer à votre réflexion d’autres critères : 

  • la durée des cotisations,  
  • le montant des versements, 
  • le montant du capital décès que vous souhaitez laisser à vos proches. 

 

Partager sur les réseaux sociaux