Agences
FAQ
Contact

Quelle est la différence entre l’assurance décès et un contrat obsèques ?

Il est fréquent que l’on confonde le contrat d’assurance décès avec le contrat d’assurance obsèques. Si ces deux contrats de prévoyance visent à alléger la charge financière des proches après votre décès, leur finalité et leurs prestations sont pourtant bien différentes. 

Pourquoi et comment souscrire une assurance décès et une assurance obsèques ?

La perspective de sa mort n’est pas un sujet facile à aborder avec sa famille. Il est important néanmoins d’anticiper les conséquences de sa disparition pour son entourage, notamment sur le plan financier. Le contrat d’assurance obsèques et l’assurance décès ont toutes deux vocation à leur apporter un soutien matériel, que ce soit dans le cadre de vos funérailles ou dans leur quotidien lorsque vous ne serez plus là.

Distincts, ces deux contrats n’en sont pas moins complémentaires. Leur principale différence réside dans la temporalité et l’usage du capital versé. Ainsi, le contrat obsèques permet uniquement le paiement des funérailles, quand l’assurance décès offre une protection financière, sous forme d’une rente ou d’un capital, versé à plus ou moins terme au conjoint et aux enfants survivants.  
 

 

Quelle est la meilleure assurance obsèques ? Quel est le prix d’un contrat obsèques ?

Choix du cercueil et du mode de sépulture, organisation de la cérémonie, démarches administratives… Autant de considérations douloureuses qui s’imposent après la perte d’un être cher, et qui représentent un budget conséquent. En France, les frais d’obsèques varient ainsi de 2 500 à 4 500 euros* selon les prestations choisies. Pour éviter à vos proches d’en supporter le coût, voire l’organisation, il vous est possible de souscrire un contrat obsèques en capital ou un contrat obsèques de prestations

  

Dans la première formule, vous définissez à l’avance, lors de la signature du contrat d'obsèques en capital, le montant que vous souhaitez consacrer au financement de vos obsèques. En contrepartie d’une cotisation versée de votre vivant à l’organisme d’assurance, le bénéficiaire de votre choix percevra ce capital à votre décès et sera tenu de l’utiliser à cette fin. Charge à lui d’en gérer le déroulement ainsi que les démarches administratives et sociales. 

  

Le contrat de prestations funéraires vous permet, quant à lui, d’anticiper toutes les modalités de vos obsèques auprès d’un opérateur funéraire qui s’engage à les exécuter. Dans ce cas, c’est à ce prestataire (une entreprise de pompes funèbres) préalablement désigné par vos soins que sera directement versé le capital. Ayant la même valeur juridique qu’un testament, un tel contrat vous garantit ainsi de maîtriser l’organisation de vos obsèques et de vous assurer que vos volontés seront respectées le moment venu, tout en déchargeant vos proches endeuillés des préoccupations financières et pratiques liées à ce moment difficile. 

 

Il existe précisément deux types de contrats de prestations funéraires :  

  • le contrat d'assurance obsèques en prestations standardisées. Proposé par les banques et les assureurs, il offre un bouquet précis et détaillé de prestations lors des funérailles mais qui ne sont pas nécessairement raccord avec vos souhaits. 
  • le contrat d’assurance obsèques en prestations personnalisées. Vous le signez directement avec une entreprise de pompes funèbres avec laquelle vous définissez les prestations que vous souhaitez pour le jour de vos funérailles.  
     

* Source : Confédération des pompes funèbres et de la marbrerie (CPFM)

Quelles sont les caractéristiques et les garanties d’une assurance décès ?

L'assurance en cas de décès, plus souvent appelée assurance décès, prévoit, elle aussi, le versement d'un capital décès cotisé au moment de votre disparition. Mais à la différence du contrat obsèques, votre bénéficiaire peut en disposer librement. La somme perçue peut donc être utilisée pour couvrir vos frais d’obsèques mais sans obligation. De fait, le périmètre de la garantie décès est bien plus large : selon leur montant, les indemnités versées peuvent aider à faire face aux premières dépenses du foyer, régler les droits de succession – facilitant ainsi la transmission de patrimoine –, assurer les études de vos enfants ou maintenir le niveau de vie de la famille pendant plusieurs années. 
 

Dans quels cas choisir un contrat d’assurance décès temporaire ?

L’assurance décès est un produit plus complexe qu’il n’y paraît et deux types d’assurance décès peuvent être souscrits avec des finalités différentes pour les bénéficiaires.  

 

Le contrat d’assurance décès temporaire, qui n’est pas un placement financier, est à fonds perdu. En général, il s’échelonne de 10 à 25 ans selon les contrats. Si le risque qu’il couvre, le décès, ne se réalise pas avant un certain âge, les cotisations sont donc perdues, sans être versées au bénéficiaire. En général, les contrats assurent le risque de décès de 65 ans à maximum 80 ans. Si vous décidez de résilier votre contrat, les primes versées ne vous seront pas non plus remboursées.  

 

Le contrat d’assurance décès temporaire est souvent souscrit lors d’un emprunt, notamment immobilier ou pour le financement de l’éducation des enfants. Dans le cas d’un emprunt, ce type de contrat permet le remboursement du crédit. Chaque mois, l’assurance vient régler le montant du crédit et ce pendant toute la durée d’emprunt.  

 

Cette assurance peut aussi prendre le relais en cas d’incapacité au travail, d’invalidité ou de perte d’emploi. Si le bien a été acheté avec votre conjoint, et que l’assurance couvre à hauteur de 50 % du capital restant dû, la moitié du crédit sera ainsi remboursée chaque mois. Cette protection permet également aux bénéficiaires, votre conjoint comme vos éventuels enfants, de continuer à vivre dans le logement. Si ce contrat a été signé pour assurer une rente éducation à vos enfants, ces derniers recevront une somme qui leur sera versée jusqu’à l’âge convenu dans le contrat.  
 

Qu’est-ce que le contrat d’assurance-vie entière ?

Mais il existe également le contrat d’assurance vie entière, qui assure le versement d’un capital garanti aux bénéficiaires lors de votre décès, quelle que soit la date de cet événement, et sans que les fonds soient perdus – sauf en cas de résiliation du souscripteur.

L’assurance vie entière protège vos proches et leur assure le versement d’une rente ou d’un capital à votre décès. À mi-chemin entre un contrat d’assurance vie et un contrat d’assurance en cas de décès, le contrat d’assurance vie entière est un mix intéressant entre un produit d’épargne et un contrat de prévoyance. Il permet d’assurer votre succession, protège votre famille et vos enfants et peut également servir à financer vos funérailles.  

 

Partagez :

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire.   Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Accéder à l'assistant virtuel sur les Conventions Collectives Nationales (CCN)

Nous vous invitons à interroger notre assistant virtuel pour obtenir les informations dont vous avez besoin liées à votre Convention Collective Nationale : cotisations, adhésions, bulletins, formulaires, notices, etc. Pour y accéder, cliquez  sur le bouton...

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez retrouver votre...

Découvrez nos conseils sur la même thématique