OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Pourquoi souscrire une assurance décès?

L’assurance décès est une assurance de prévoyance pure. Son principal objectif est d’épargner à vos proches les difficultés financières liées à votre disparition et de les aider ainsi à aborder plus sereinement les mois et années à venir.

Faire face aux dépenses inhérentes à la disparition d'un proche

Lorsqu’un décès survient dans un foyer, les préoccupations matérielles viennent très vite s’ajouter à la douleur et à la tristesse. La famille doit ainsi faire face, sans délai, à des dépenses inhérentes à la disparition de leur proche, telles que les frais d’obsèques ou les droits de succession. Elle devra également subir la perte soudaine et définitive des revenus du défunt.

 

La garantie assurance décès : une couverture complémentaire indispensable …

La Sécurité sociale prévoit le versement de prestations aux ayants droit de tout assuré affilié aux régimes obligatoires. Mais ces indemnités, délivrées sous certaines conditions, sont très insuffisantes pour compenser la baisse des ressources du foyer. Cette faible prise en charge rend donc indispensable la souscription d’une couverture complémentaire pour mettre votre entourage à l’abri du besoin.

 

C’est là tout l’intérêt de l'assurance décès. Parfois confondue avec l’assurance vie, ce contrat, moyennant le paiement d’une cotisation régulière de votre vivant, garantit le versement d’un capital au moment de votre décès au(x) bénéficiaire(s) de votre choix – conjoint, enfants, ascendants ou tiers désignés. Ceux-ci percevront la somme en une seule fois ou sous la forme de revenus périodiques (rente). En tant que souscripteur, c’est vous qui fixez le montant qui sera reversé, selon votre situation, votre budget et vos attentes en matière de prévoyance.

 

… POUR PROTÉGER VOTRE famille EN CAS DE DÉCÈS 

Car l’assurance décès, qu’elle soit souscrite pour une période limitée – assurance temporaire décès – ou une durée indéterminée – assurance vie entière –, est un contrat souple qui répond à de multiples besoins de protection. En fonction des garanties et options choisies, elle vous permettra notamment de :

  • garantir la sécurité matérielle de votre conjoint. Si vous êtes aujourd’hui la principale source de revenus du ménage, la « rente au conjoint survivant » constituera une ressource essentielle pour l’aider à surmonter les frais immédiats, voire maintenir durablement son niveau de vie après votre décès. Une précaution utile lorsque l’on sait que deux tiers des personnes surendettées en France sont veuves ou divorcées*.
  • préserver l’avenir de vos enfants. Si vous avez des enfants à charge, notamment en bas âge, la souscription d’une « rente éducation » peut être pertinente : ils percevront une somme d’argent jusqu'à leur 25e anniversaire pour mener à bien leurs études. Cette rente est versée à vie aux enfants reconnus invalides ou handicapés.
  • faciliter la transmission de patrimoine. Le capital versé – qui bénéficie d’une fiscalité très avantageuse – pourra en outre aider vos héritiers à financer totalement ou partiellement les impôts et droits dus lors de la succession.

 

* Source : rapport de la Banque de France sur le surendettement des ménages, juin 2015

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi