OK
  • Devis
    OK
  • Agence
  • Contact
  • FAQ

Quelle différence entre l'assurance décès et l'assurance obsèques?

Il est fréquent que l’on confonde ces deux garanties de prévoyance. Pourtant, si toutes deux visent à alléger la charge financière de vos proches après votre décès, leur finalité et leurs prestations sont bien différentes.

Assurance décès et obsèques, distinctes et complémentaires

La perspective de sa mort n’est pas un sujet facile à aborder avec sa famille. Il est important néanmoins d’anticiper les conséquences de sa disparition pour son entourage, notamment sur le plan financier. L’assurance obsèques et l’assurance décès ont toutes deux vocation à leur apporter un soutien matériel, que ce soit dans le cadre de vos funérailles ou dans leur quotidien lorsque vous ne serez plus là. Distincts, ces deux contrats n’en sont pas moins complémentaires.

 

L’ASSURANCE OBSÈQUES : UNE GARANTIE LIMITÉE AUX FUNÉRAILLES 

Choix du cercueil et du mode de sépulture, organisation de la cérémonie, démarches administratives… Autant de considérations douloureuses qui s’imposent après la perte d’un être cher… et qui représentent un budget conséquent. En France, les frais d’obsèques varient ainsi de 2 500 à 4 500 euros* selon les prestations choisies. Pour éviter à vos proches d’en supporter le coût, voire l’organisation, il vous est possible de souscrire un contrat obsèques en capital ou un contrat de prestations.

 

Dans la première formule, vous définissez à l’avance, lors de la signature, le montant du capital que vous souhaitez consacrer au financement de vos funérailles. En contrepartie d’une cotisation versée de votre vivant à l’organisme d’assurance, le bénéficiaire de votre choix percevra cette somme à votre décès et sera tenu de l’utiliser à cette fin. Charge à lui d’en gérer le déroulement ainsi que les démarches administratives et sociales.

 

Le contrat de prestations funéraires vous permet quant à lui d’anticiper toutes les modalités de vos obsèques auprès d’un opérateur funéraire qui s’engage à les exécuter. Dans ce cas, c’est à ce prestataire préalablement désigné par vos soins que sera directement versé le capital. Ayant la même valeur juridique qu’un testament, un tel contrat vous garantit ainsi de maîtriser le déroulement de vos funérailles et de vous assurer que vos volontés seront respectées, tout en déchargeant vos proches endeuillés des préoccupations financières et pratiques liées à ce moment difficile.

 

L’ASSURANCE DÉCÈS : DES GARANTIES ÉTENDUES À LA PROTECTION DES PROCHES 

L'assurance décès prévoit elle aussi le versement d'un capital cotisé au moment de votre disparition. Mais à la différence du contrat obsèques, votre bénéficiaire peut en disposer librement. La somme perçue peut donc être utilisée pour couvrir vos frais d’obsèques mais sans obligation. De fait, le périmètre de la garantie décès est bien plus large : selon leur montant, les indemnités versées peuvent aider à faire face aux premières dépenses du foyer, régler les droits de succession – facilitant ainsi la transmission de patrimoine –, assurer les études de vos enfants ou maintenir le niveau de vie de la famille pendant plusieurs années.

 

* Source : Confédération des pompes funèbres et de la marbrerie (CPFM)

Partager sur les réseaux sociaux
A lire aussi