Agences
FAQ
Contact

Contrat obsèques : quel capital souscrire ?

La souscription d'une assurance obsèques permet de soulager ses proches en cas de décès, grâce à la prise en charge des frais liés aux funérailles. Mais quel capital souscrire ? Quel est le montant nécessaire pour couvrir l'ensemble des dépenses liées à des funérailles ?

Qu'est-ce qu'un contrat d'assurance obsèques ?

Une assurance obsèques est un contrat d'assurance vie permettant, en cas de décès causé par un accident ou une maladie, le versement d'un capital. Ce capital vise à couvrir les frais d'obsèques.

Le capital garanti peut, au choix, être versé au(x) bénéficiaire(s) du contrat, ou bien directement à l'entreprise de pompes funèbres. C'est le souscripteur du contrat qui décide des modalités de versement du capital décès.

 

Il existe deux types d'assurances obsèques :

 

Au décès de l'assuré, le montant du capital peut être versé sous  :

  • la forme d'un paiement à titre gratuit, c'est à dire qu'il sert à régler les frais d'obsèques,
  • la forme d'un paiement à titre onéreux, c'est à dire qu'il sert à rembourser les frais d'obsèques sur présentation des factures.

 

L'assurance obsèques prévoit que le(s) bénéficiaire(s) a l'obligation d'utiliser le capital versé par l'assureur pour financer les obsèques de l'assuré. Toutefois, si le montant du capital est supérieur aux frais d'obsèques réels, le solde revient au(x) bénéficiaire(s) du contrat.

 

Il existe plusieurs types de cotisations :

  • les primes uniques, qui permettent de financer les obsèques en une seule fois,
  • les primes viagères, qui impliquent de verser des cotisations mensuelles, trimestrielles ou annuelles jusqu'à la mort de l'assuré,
  • les primes temporaires, qui impliquent de payer des cotisations pour une période définie à l'avance.

Infographie sur l'assurance obsèques

Frais d'obsèques : combien ça coûte ?

Savoir à combien s'élèvent en moyenne les frais d'obsèques est essentiel pour choisir un contrat d'assurance obsèques. Selon l'UFC Que Choisir , les Français dépensent en moyenne 3350 euros pour leur enterrement, hors marbrerie, et 3609 euros pour leur crémation.

Évidemment, ce montant décès varie énormément d'une personne à l'autre en fonction des prestations choisies et de l'entreprise de pompes funèbres. 

 

Plusieurs critères exercent une influence sur le montant des obsèques.

  • Le choix du cercueil. C'est l'un des plus gros postes de dépenses. Il peut faire varier le coût des obsèques considérablement en fonction de la finition choisie.
  • Le type de sépulture. Les montants mentionnés ci-dessus ne comprennent pas le prix de la sépulture pour les inhumations. Or, cette dernière coûte particulièrement chère et peut faire grimper la facture d'un enterrement à plusieurs milliers d’euros.
  • La région où se déroulent les obsèques. Les frais d'obsèques s'avèrent bien plus importants en Île-de-France qu'en Province, par exemple.

 

Bon à savoir : le capital décès versé par la Sécurité sociale peut être utilisé pour financer des frais d’obsèques. Toutefois, il s’avère souvent insuffisant.

Demander des devis pour définir un capital d'assurance obsèques

Pour protéger ses proches et leur éviter des mauvaises surprises, il est indispensable d'anticiper ses frais d'obsèques. Pour cela, la meilleure solution est d’effectuer des demandes de devis en amont.

 

Ces devis doivent impérativement être exhaustifs, et préciser un certain nombre d'éléments et leur prix :

  • le modèle de cercueil choisi,
  • les accessoires de cercueil choisis (produits sanitaires, capitons, poignées, etc.),
  • le modèle d'urne funéraire, en cas de crémation,
  • le détail des soins de conservation et de thanatopracteur,
  • le détail du convoi funéraire (maître de cérémonie, porteurs, chauffeurs, etc.),
  • le transfert et la durée du séjour en chambre funéraire/mortuaire,
  • les frais de creusement de tombe, d'ouverture/fermeture de caveau,
  • les taxes,
  • les honoraires des formalités administratives,
  • le délai de versement prioritaire des fonds à compter du jour du décès,
  • les frais de gestion des cendres (dispersion, sépulture, columbarium, etc.).

 

En parallèle, l'assuré peut également choisir des prestations complémentaires comme :

  • l'installation d'une pierre tombale,
  • l'achat d'une plaque personnalisée,
  • l'envoi de faire-part,
  • ou encore l'achat de fleurs et de couronnes.

La réalisation d'un devis en amont permet donc de définir le capital de contrat obsèques le mieux adapté à ses besoins et à ses volontés.

Comment définir le montant de son capital décès ?

Effectuer des demandes de devis exhaustives avant de souscrire son contrat d'assurance obsèques est essentiel, mais cela n’est pas suffisant. Déterminer le montant garanti pour couvrir les frais funéraires passe aussi par des critères complémentaires.

 

L'âge de l'assuré au moment de la souscription constitue un critère de choix. Plus ce dernier souscrit tard et moins il aura le temps de se constituer un capital. Cela risque d'alourdir les cotisations de son contrat. À l'inverse, un âge moins avancé permet de souscrire un montant de capital plus élevé, avec des cotisations allégées.

 

Les éventuels apports financiers complémentaires ont aussi une incidence sur le choix du montant. Si l'assurance obsèques intervient en complément d'un apport financier complémentaire, le capital garanti peut-être moindre.

Dans tous les cas, il est conseillé de voir large afin de protéger au maximum ses proches, et notamment ses enfants.

1000, 5000 ou 10000 euros : quel montant de capital choisir ?

Le montant de capital choisi pour une assurance obsèques influe directement sur la situation de la famille du défunt. Mais tout le monde ne peut pas se permettre de payer chaque mois des cotisations importantes pour constituer un capital important.
Ainsi, certains assurés font le choix d'opter pour une prestation de contrat minimale, de l'ordre de 1 000 euros. Ce montant, bien qu'insuffisant pour couvrir la totalité des frais d'obsèques, reste toutefois une aide précieuse pour les ayant-droits de l'assuré.

 

Plus conséquent, un capital de 5 000 euros permet de couvrir la plupart des frais d'obsèques. Il s'agit d'un montant tout à fait correct pour protéger ses proches.

 

Certains assureurs proposent également un montant de capital de 10 000 euros.  Cette somme sécurisante peut s'avérer justifiée pour les obsèques organisées dans une grande ville par exemple, et permet de faire face à tous les aléas. En cas de reliquat, ce dernier est versé directement au(x) bénéficiaire(s) mentionné(s) dans le contrat.

Partagez :

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Taux de cotisations prévoyance / frais de santé des conventions collectives nationales

Afin de connaître les taux de cotisations prévoyance et/ou frais de santé de la convention collective dont dépend votre entreprise, nous vous invitions à la sélectionner dans la liste ci-dessous, en cliquant sur le lien correspondant (pour des informations...

Courrier/mailing de relance ou mise en demeure cotisations entreprise

Attention, les informations communiquées ci-dessous concernent uniquement vos contrats prévoyance-santé, prévoyance collective et retraite supplémentaire.   Pour toute question concernant les cotisations de vos contrats de retraite complémentaire (ARRCO-AGIRC),...

Accéder à l'assistant virtuel sur les Conventions Collectives Nationales (CCN)

Nous vous invitons à interroger notre assistant virtuel pour obtenir les informations dont vous avez besoin liées à votre Convention Collective Nationale : cotisations, adhésions, bulletins, formulaires, notices, etc. Pour y accéder, cliquez  sur le bouton...

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez retrouver votre...