Agences
FAQ
Contact

Quelle mutuelle santé pour votre retraite ?

À l’heure du départ à la retraite, il faut penser à s’interroger sur sa couverture santé. Est-il préférable de conserver la complémentaire santé de son entreprise ou opter pour un contrat individuel ? Nos réponses pour aider les futurs retraités à choisir leur mutuelle senior.

Départ à la retraite : quelles options pour votre complémentaire santé ?

Si vous êtes salarié et que votre départ à la retraite se profile, vous avez deux possibilités pour votre couverture santé :

Bon à savoir : si vous étiez TNS, vous disposiez déjà d’un contrat de mutuelle individuelle. Dans ce cas, pensez à vérifier que vos garanties correspondent bien à vos besoins. Il est possible que vous ayez souscrit votre complémentaire santé dans le cadre de la loi Madelin. Dans ce cas, vous n’avez plus droit à la défiscalisation TNS dès lors que vous cessez votre activité.

Quelles sont les conditions pour garder sa mutuelle santé entreprise ?

À votre départ à la retraite, vous pouvez continuer à bénéficier de la mutuelle d’entreprise dans le cadre de la mutuelle retraite loi Evin. Avec la portabilité, le maintien des garanties de la mutuelle concerne uniquement l’adhérent principal, à savoir l’ancien salarié. L’assureur peut ainsi refuser de couvrir les ayants-droit, tels que le conjoint et les enfants à charge.

 

Aussi, l’employeur est dispensé de la prise en charge d’au moins 50 % de la cotisation. Cette participation, prévue par la loi ANI, ne concerne que les salariés de l’entreprise. Ce qui signifie que le retraité paie entièrement le coût de sa complémentaire santé.

Combien coûte le maintien de la mutuelle d’entreprise ?

Si vous décidez de conserver votre mutuelle santé entreprise à votre départ à la retraite :

  • vous bénéficierez des mêmes garanties que lorsque vous étiez salarié, sans condition de durée,
  • vous devrez vous acquitter seul du montant de la cotisation.

 

La loi Evin encadre le tarif de la complémentaire santé d’entreprise des nouveaux retraités pendant une période de 3 ans. L’augmentation du tarif de votre mutuelle est ainsi progressive.

  • La 1ère année : les tarifs sont identiques à ceux appliqués aux salariés actifs.
  • La 2ème année : les tarifs ne peuvent être supérieurs de plus de 25 % à ceux appliqués aux salariés actifs.
  • La 3ème année : les tarifs ne peuvent être supérieurs de plus de 50 % à ceux appliqués aux salariés actifs.

 

Pour bien comprendre, prenons l’exemple d’un contrat collectif à 100 € par mois. En tant que salarié, vous deviez payer 50€ par mois, et votre employeur prenait en charge 50€ par mois. À votre départ à la retraite, vous paierez votre part et la part patronale, soit 100€ par mois.

  • Durant la 1ère année de votre retraite, l’assureur n’a pas le droit d’augmenter la cotisation. Vous paierez donc 100€ par mois.
  • Durant la 2ème année de votre retraite, l’assureur peut majorer le tarif de 25 %. Vous devrez alors payer au maximum 125€ par mois.
  • Durant la 3ème année de votre retraite, l’assureur peut majorer le tarif de 50 %. Vous devrez alors payer au maximum 150€/mois.

 

Bon à savoir : passé le délai de 3 ans, l’assureur est libre de fixer ses tarifs et n’aura plus de plafond à respecter.

Quelles démarches pour conserver sa mutuelle d’entreprise à la retraite ?

Prévenu de votre départ à la retraite par votre employeur, l’assureur dispose de 2 mois pour vous envoyer une proposition de maintien des garanties de votre complémentaire santé d’entreprise.

 

À compter de votre départ de l’entreprise, vous disposez de 6 mois pour choisir de conserver ou non votre assurance santé dans le cadre de la loi Evin. Si vous souhaitez rester affilié à la mutuelle d’entreprise et maintenir vos droits, vous devez faire connaître votre décision par lettre recommandée à l’assureur. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la portabilité ?

Garder sa mutuelle d’entreprise à l’âge de la retraite présente certains avantages :

  • vous bénéficiez des garanties de la complémentaire d’entreprise, souvent intéressantes dans le cadre d’une négociation collective,
  • vous n’avez pas de délai de carence avant la prise en charge de vos dépenses de santé,
  • vous êtes assuré sans condition de durée et quel que soit votre âge.

 

Toutefois, conserver sa mutuelle d’entreprise présente aussi des inconvénients importants : 

  • vous risquez de subir une forte hausse de votre cotisation,
  • vous avez accès à des garanties qui ne sont peut-être pas en adéquation avec vos nouveaux besoins.

 

Le décalage entre les garanties offertes au contrat et vos besoins est un point négatif pas toujours bien pris en compte. Pourtant, des garanties santé sur-mesure sont essentielles pour :

Pourquoi souscrire une mutuelle senior individuelle ?

Si votre complémentaire d’entreprise ne répond pas à vos besoins et vos attentes, vous pouvez souscrire une mutuelle pour retraités. Un contrat spécifique pour senior, voire une mutuelle senior plus de 70 ans, permet de bénéficier de garanties adaptées à l’évolution de votre état de santé. 

Avec l’âge, certains petits soucis de santé sont inéluctables : perte d’audition, baisse de la vue, problème de dentition. Une mutuelle senior offre des garanties supérieures sur ces postes, avec un meilleur remboursement d’appareil auditif, de vos lunettes, de vos prothèses dentaires… C’est d’autant plus vrai si vous choisissez des équipements qui n’entrent pas dans le panier de soins du 100 % Santé.

 

Même si certaines situations sont difficiles à envisager, vous devez aussi avoir conscience que l’âge vous expose à un risque accru de maladies ou à la dépendance. Dans ces cas, une mutuelle senior performante propose des garanties renforcées avec notamment :

  • la prise en charge d’une chambre individuelle en cas d’hospitalisation, 
  • des services d’assistance pour le retour à domicile après une hospitalisation (aide-ménagère, portage des repas…),
  • le remboursement des dépassements d’honoraires pratiqués par certains spécialistes, 
  • le remboursement des médecines douces comme l’ostéopathie, l’homéopathie, la chiropractie, 
  • un forfait pour les cures thermales.

 

Bon à savoir : prenez le temps de bien évaluer vos besoins et d’étudier les différentes offres d’assurance santé. Si le meilleur rapport cotisation/remboursement est un élément important pour faire votre choix, votre mutuelle doit surtout proposer les garanties en phase avec vos réels besoins de santé.

Partagez :

Nos offres de mutuelle santé pour votre famille et vous

Découvrez nos conseils sur la même thématique

Des questions ?

Comment être remboursé de mes frais de santé ?

S'il s'agit de soins remboursés par le régime obligatoire : Dans tous les cas, votre dossier doit être traité par votre régime de base avant de nous parvenir. Si vous avez reçu votre décompte de la Sécurité sociale avec le message suivant : "Pour faciliter...

Quand vais-je recevoir ma carte de tiers payant ?

Pour information, la carte de tiers-payant est renouvelée annuellement de manière automatique. Les éditions se font courant décembre / début janvier. Vous ne l'avez pas reçue ou vous souhaitez une réédition de votre carte ? Vous pouvez retrouver votre...

Comment percevoir la prime de naissance ?

Nous prévoyons dans certains de nos contrats le versement d’une prime de naissance. Nous vous invitons à déposer votre demande de versement en joignant l'acte de naissance de votre enfant (ou l'acte précisant la notion d'adoption) depuis votre espace...

Comment faire une réclamation ?

Vous souhaitez nous faire part d'une réclamation.  L'institution de prévoyance et les entreprises du groupe AG2R LA MONDIALE mettent à votre disposition un dispositif vous permettant de bénéficier d'une procédure de réclamation et de conciliation pour...

Comment modifier mon RIB ?

Sur votre contrat santé : Nous vous invitons à déposer votre demande depuis votre espace client dans la rubrique "Modifier vos coordonnées bancaires" comme ci-dessous : 1) Vous rendre dans l'espace santé et cliquer sur "accéder à vos services".   2) Choisir...