Santé-Prévoyance

Pourquoi souscrire une mutuelle ?

Les dépenses de santé représentent souvent un budget important. Pour bénéficier d’une couverture santé optimale, il est recommandé de souscrire une mutuelle qui complétera les remboursements de l’Assurance maladie.

Pourquoi souscrire une mutuelle ?

Quel est l'intérêt d'une complémentaire santé ?

Pour réduire vos frais de santé, et surtout compléter les remboursements de l’Assurance maladie, il est possible de souscrire une mutuelle. Ces complémentaires santé proposent des contrats adaptés aux besoins des assurés en fonction de la composition de leur foyer et de leur âge. Elles remboursent partiellement et parfois intégralement les frais de santé qui restent à leur charge. 
 

Comprendre le rôle d’une mutuelle   

Une mutuelle santé est un contrat que l’on souscrit pour bénéficier d’un remboursement complémentaire à l’Assurance maladie. Bien que cette adhésion soit facultative, elle semble incontournable car les remboursements assurés par la Sécurité sociale ne couvrent que 70% des dépenses de santé en moyenne. Le reste à charge peut être très important, notamment quand il s’agit de frais dentaires, d’optique, auditifs ou encore en cas d’hospitalisation. 
 
La mutuelle ne fonctionne pas comme l’Assurance maladie. Cette dernière fait l’objet d’une cotisation proportionnelle aux revenus de l’assuré. Elle assure une protection de base. La complémentaire santé a une cotisation fixe, déterminée en fonction des garanties souscrites par l’assuré.  
 
Pour choisir la bonne mutuelle santé, il faut analyser ses besoins et déterminer un budget. Ensuite, il faut comparer les offres et trouver celle qui vous convient le mieux. Il existe des contrats adaptés à tous : pour les étudiants, les familles, les seniors, individuel, collectif, etc.  
 

Les avantages de la mutuelle santé  

Grâce à une mutuelle, il est possible de profiter de garanties de base incluses dans le contrat. Elles assurent un meilleur remboursement

  •  des consultations et soins médicaux, 
  •  des médicaments achetés en pharmacie,
  •  des soins dentaires et des prothèses,
  •  des soins optiques,
  •  des appareils auditifs,
  •  de l’hospitalisation. 

 
La prise en charge des frais de santé peut être partielle ou totale en fonction du niveau de garantie choisi. Il existe en plus de nombreuses garanties optionnelles qui remboursent tout ou partie :

  •  des actes de médecine alternative comme l’ostéopathie,
  •  des séances chez le psychologue,
  •  des frais d’orthodontie, notamment chez les adultes,
  •  du forfait journalier chambre particulière. 

 
Selon la mutuelle choisie, il est possible de profiter de réseaux partenaires. La pratique est très courante avec les opticiens et permet aux assurés de ne pas avancer les frais de santé en profitant du tiers-payant.  
 

Le cas de la mutuelle d’entreprise 

Depuis le 1er janvier 2016, l’ANI, ou l’Accord national interprofessionnel, a mis en place la généralisation de la couverture complémentaire santé à tous les salariés. Cette mesure oblige les employeurs des entreprises privées et des associations à proposer une mutuelle d’entreprise à tous les salariés qui n’en possèdent pas et dans certains cas, à leurs ayants droit.  
 
Les garanties de ces contrats collectifs doivent au moins inclure le panier de soins minimal qui assure les remboursements suivants : 

  •  le ticket modérateur sur les consultations, actes et prestations remboursables par l'assurance maladie,
  •  l’intégralité du forfait journalier hospitalier,
  •  les frais dentaires à hauteur de 125 % du tarif conventionnel,
  •  les frais d'optique forfaitaire, par période de 2 ans qui est réduite à 1 an pour les enfants et en cas d'évolution de la vue, de minimum de 100 € pour des verres simples et la monture et 150 € pour des verres complexes et la monture. 

 

La réforme 100% santé : un remboursement intégral de certains soins 

Selon une étude réalisée par l’Institut CSA, 30% des Français renoncent à se faire soigner faute de budget. Pour réduire cette tendance, le plan 100% santé a été mis en place. Aussi appelé « reste à charge zéro », il offre une prise en charge intégrale des soins dentaires, optiques et auditifs. Pour en bénéficier, il faut souscrire à une mutuelle santé responsable. Cette dernière peut être individuelle ou collective.  
 
Avoir une mutuelle est indispensable pour préserver son budget et ne jamais hésiter à se faire soigner. La lisibilité des contrats actuels permet de comparer les offres et de faire le meilleur choix.  
 

Partager sur les réseaux sociaux